Historique

Le Tanzer 16 a été conçu par Johann Tanzer le premier sortit de l’usine en 1963. La production s’est poursuivie jusqu’en 1985 alors que presque 1900 bateaux ont été construits. D’abord connu sous le modèle Constellation, le bateau était disponible en deux versions; l’une est un dériveur ouvert, l’autre avec une petite cabine qui permet de passer une nuit à bord. L’association de classe est propriétaire du moule et un nouveau Tanzer 16 pourrait être construit (cependant, un très petit nombre l’ont été depuis que Tanzer Industries a stoppé la production).

Spécifications
Longueur hors-tout (LOA) 16′ 4″
Longueur à la ligne de flottaison (LWL) 15′ 7″
Largeur 6′ 2″
Tirant d’eau 7″ à 2′ 9″
Dégagement au dessus de l’eau 25′
Poids 450 lbs
Poids en état de naviguer 500 lbs
Surface des voiles
Grand voile 100 pieds carrés
Foque 35 pieds carrés
Gênois 45 pieds carrés
Spinnaker 205 pieds carrés
Tanzer 16 croquis

Sa simplicité et son bon trait de caractère sont ses principales forces. La dérive et le gouvernail sont en aluminium, le bois recouvrant l’enclos de la dérive et retenant le gouvernail sont en teck, donc requierts peu d’entretien. L’acastillage est simple comprenant un mat droit sans flèches avec drisses externes.

Certains marins feront la remarque qu’il est ridicule de faire des consessions qui entrave à la vitesse maximale, d’autres répondront que, malgré que la forme de la dérive et du gouvernail n’est pas un aileron pur, lors d’une croisière il peut être avantageux de pouvoir accrocher une roche ou le fond sans esquinter le bateau.

Contrairement à la plupart des dériveurs, la dérive et le gouvernail sont retenus en position baissée par la gravitée seule. On pourrait penser qu’ils ne peuvent pas rester en position lorsqu’on est en marche, mais s’est faux ! Des commentaires semblables à propos du manque de flèches peuvent être tenus. Le mât est très rigide et ne semble pas souffrir par leur abscence. Le gréement simple permet d’avoir un mât hermétique qui devrait flotter, ou du moins, ne pas caler.

Cette page est une traduction libre. L’originale est disponible ici.

Leave a Comment